Communication publique, communication numérique, internet et réseaux sociaux, nouvelles technologies, management, marketing territorial, fonction publique, collectivités locales…

Imprimer

La génération Y doit rester « objectifs » !

Écrit par Yann-Yves Biffe le .

Conclusion naturelle de l’entretien d’évaluation, la fixation des objectifs individuels est un passage important pour la bonne marche du service communication pour l’année à venir. Pour tout agent de la génération Y, c’est même une étape incontournable pour éviter mauvaises compréhensions, déceptions, voire… conflits de générations !

Imprimer

L’entretien d’évaluation, parce que je le vaux bien !

Écrit par Yann-Yves Biffe le .

Avec la fin de l’année reviennent la préparation du budget, des cartes de vœux, les crottes de chocolat, le Forum Cap’Com… et les entretiens d’évaluation annuels. 

Quel que soit le côté du bureau d’où l’on parle, l’exercice séduit peu de prime abord. Parce que ça prend du temps, que vous avez forcément autre chose à faire et que ça semble (toujours) pouvoir passer après... Pourtant, une évaluation bien menée (c’est-à-dire pas seulement pour répondre à une contrainte réglementaire) rapporte plusieurs fois la mise !

Imprimer

Les vacances, nécessité de service

Écrit par Yann-Yves Biffe le .

Forcément, vous les avez bien méritées, vos vacances. Ce temps pour souffler s’avère d’autant plus nécessaire que les Français se sentent de plus en plus débordés par leur travail, ce qui génère un stress latent et contre-productif. Les outils numériques nomades sont vécus comme de gros contributeurs à ce malaise. Pourtant, un regard inversé par rapport à cet environnement instable ne permettrait-il pas de gagner un peu de sérénité… avant la rentrée ?

Imprimer

Internet, réseau de voyeurs

Écrit par Yann-Yves Biffe le .

Le web 2.0 ouvre la parole, permet l’échange horizontal, donne corps à l’idéal du dialogue citoyen. Enfin, techniquement. Pas seulement parce que vos élus seraient frileux à libérer la parole. Non, juste parce que l’homme est sociologiquement calibré pour que seulement 10% des internautes prennent la parole en ligne. C’est la loi de la « participation inégale en ligne ». Et Facebook, ce forum permanent, ne l’a pas remise en cause.

Imprimer

Aimer porte-t-il à conséquence ?

Écrit par Yann-Yves Biffe le .

 

Facebook a publié une étude intitulée « the power of like » qui montre que les fans se transforment en meilleurs consommateurs de la marque. Le processus n’est pas automatique et demande une vraie démarche relationnelle qui doit d’abord être… désintéressée, au risque que Facebook s’y intéresse et ne vous le fasse payer !