Communication publique, communication numérique, internet et réseaux sociaux, nouvelles technologies, management, marketing territorial, fonction publique, collectivités locales…

Imprimer

Profitez de la Coupe du monde pour jouer collectif !

Écrit par Yann-Yves Biffe.

Impossible en cette fin juin de passer à côté de la Coupe du monde de football. Elle se passe au Brésil, certes, mais aussi et surtout dans votre collectivité. Que vous soyez fan des Bleus ou anti-foot, vous ne pourrez pas faire comme si de rien n'était. Alors affinez vos schémas tactiques pour tirer profit de l'événement et atteindre vos buts !

En ce matin de juin, au bureau, vous vous sentez très partagé. Vous avez d'une part une grande envie de refermer une voire deux paupières, dans la mesure où vous avez évidemment regardé le match de coupe du monde de l'équipe de France, jusqu'à minuit, et que vous avez naturellement prolongé avec une première émission de blabla pour prolonger le plaisir, puis que vous êtes allé sur une chaîne d'info en continu, puis sur l'Equipe 21, pour vous associer à l'esprit de fête cocardier le plus loin possible... D'autre part, vous êtes encore sur l'excitation de la qualification finalement tendue des Bleus, qu'on avait mis en dessous de tout pour ne plus être déçu, et qu'on a placé instantanément peut-être un peu trop haut en un juste retour de balancier trop longtemps retenu à contre-coeur. Donc vous avez envie de partager vos analyses brillantes, de refaire le match avec le collègue de l'informatique qui habituellement vous énerve parce qu'il veut vous faire croire que c'est lui qui a tout appris à Didier Deschamps, mais que bon, là, ce matin, ça passe...

Bref, vous n'êtes pas très mobilisé par votre travail... Alors, pour rentrer doucement dans votre mission, vous attaquez plein axe la lecture de cette chronique, et là, paf, je vous parle encore football, et vous allez vous faire signaler hors-jeu par votre boss qui va croire qu'avec la coupe du monde, vous n'en foutez pas une !..

Le problème de votre boss et d'autres entraîneurs comme lui, c'est que beaucoup de collègues, ici et ailleurs sur la planète, imitent votre style de jeu.

«Il n'y a pas d'étude française sur une éventuelle baisse de la productivité pendant la Coupe du monde de foot, selon Didier Primault, économiste au Centre de droit et d'économie du sport. Mais on sait que dans certains pays, beaucoup de salariés travaillent moins à cette période… Les milliers d'heures de travail perdues au moment des matchs de la Coupe du monde 2006 auraient amputé de 0,1 ou 0,2 point la croissance sur un trimestre ! Une étude de la Fédération internationale de football association (Fifa) révélait que près de 10 % des salariés britanniques avaient écourté leurs journées pendant la Coupe du monde 2006, 5 % avaient déserté leur poste pour un pub avant d'y retourner et 2 % avaient posé un arrêt maladie. »

Selon un sondage online mené avant la Coupe du monde en Afrique du Sud en 2010 auprès de plus de dix mille travailleurs dans le monde, 21% d'entre eux disaient qu'ils regarderaient les matchs de la coupe du monde pendant leurs heures de travail : 9% à l'insu de leur patron et 12% avec l'accord de celui-ci. Une étude du groupe Randstadt indiquait, elle, que les employeurs devaient s'attendre à une avalanche de certificats médicaux bidons et à voir devant les ordinateurs des visages défaits par les soirées « bière-amis-football ». D'où une inquiétude légitime pour les managers qui ont des objectifs à atteindre, eux aussi...

 

Ca donne à échafauder une tactique en fonction de la situation

Pour autant, le match de la productivité au travail pendant la Coupe du monde n'est jamais perdu avant d'être joué. Il est toujours possible de s'adapter à l'adversaire et d'affiner sa tactique en conséquence.

En raison du décalage horaire avec le Brésil, beaucoup de matches de groupes de la coupe du monde de foot ne débutent qu’à 22 h, voire minuit. Raison suffisante aux yeux des syndicats allemands pour proposer un horaire adapté aux conseils d’entreprise. Ainsi en fin de Mondial quand la tension est à son comble, mieux vaut organiser les choses en permettant à chacun de venir travailler plus tôt au bureau ou d'y rester plus tard, afin de pouvoir regarder le match du jour.

A l'inverse, il est souvent possible de travailler de la maison à partir d'un ordinateur portable : l'important est que le travail du jour soit fait, peu importe si c'est à l'aube ou au soleil couchant.

A minima, on aura veillé à ne pas fixer ou accepter de réunion qui tombe sur un créneau possible de l'équipe de France (tout amateur averti aura pris soin de bloquer les créneaux qui pourraient être dévolus aux Bleus en fonction de leur classement en phase de poules) afin de limiter les risques d'annuler par manque de quorum. Pas la peine de tenter le diable (rouge) !

Au pire, en tout état de cause, si vous n'avez plus de prise sur le calendrier et subissez le match, faites comme les joueurs pendant les interviews après la partie : positivez ! Assumez le fait qu'une coupe du monde qui sourit au pays, et c'est toute la collectivité qui est boostée !

Pour cela, appuyez-vous sur cette étude qui estime que "les victoires de la Coupe du Monde augmentent la productivité au travail. HP l'avait menée lors de la Coupe du monde 2010 auprès de PME européennes dont la moitié déclarait "travailler plus efficacement le lendemain d'une victoire de l'équipe de football nationale." Ainsi, une victoire de leur équipe favorite permettait d'augmenter la motivation des salariés de 63% en Grande-Bretagne et de 62% aux Pays-Bas. De même, 56% des Espagnols affirment être plus productifs lors d'un succès de la Roja. En revanche, 53% des Allemands ont reconnu être moins efficaces au travail au lendemain de la victoire de la Mannschaft. » Bon, pour les Espagnols et les Anglais, l'effet positif ne sera pas pour cette année. Pour le bien de l'Allemagne, il vaut mieux souhaiter sa défaite (surtout quand elle jouera contre la France!). Restent les Pays Bas... A retrouver en finale ?

 

Ca donne à jouer en contre-attaque en tirant profit de l'événement

Pour ne pas subir le jeu, les entreprises peuvent profiter de l’événement pour stimuler l’esprit d’équipe au sein des agents. Pourquoi ne pas installer, par exemple, un écran géant au bureau ? Ainsi, les membres du personnel peuvent se retrouver en fin de journée, surtout s'ils jouent à 18 h, pour admirer ensemble les exploits des Bleus. Ajoutez à cela des boissons, quelques petites choses à manger et vous aurez un événement de communication interne tout prêt.

 

Ensuite, (car dans deux semaines, ça sera fini...), vous pourrez également prolonger la dynamique de la coupe du monde en installant l'esprit du jeu dans votre organisation !

Alors que 3 millions d'actifs en France présentent un risque élevé de "burn-out", selon une étude publiée en janvier par le cabinet Technologia, le sport apparaît comme un des remèdes idoines pour enrayer le stress au travail et, à terme, améliorer la performance. Car les programmes d'activité physique en milieu de travail peuvent réduire de 32% les congés de maladie et augmenter de 52% la productivité, selon une étude de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Alors les entreprises développent de plus en plus d'événementiels sportifs en interne, voire, pour les plus à l'aise, se dotent de salles des fitness ou salles de sport pour leur personnel.

La société Five Football Club, l'un des leaders du football à cinq en France, avec 22 centres, a très vite compris la nécessité d'une offre spécifique aux entreprises via des réductions sur les abonnements et l'organisation de tournois privatisés. Mais si l'attrait du ballon rond permet aux employés de s'évader le temps d'un match entre collègues, le nec plus ultra du sport en entreprise reste la salle de sport intégrée. Les grandes sociétés font de plus en plus appel à des prestataires extérieurs pour équiper leur sièges sociaux. Hammam, sauna, machines de musculation et autres salles de cours animées par des coachs sportifs deviennent disponibles à deux pas du bureau. Selon les spécialistes du secteur, "à l'horizon de 10-20 ans, toutes les grandes entreprises auront une salle de sport comme ils ont leur propre cantine".

Mais bon, comme une salle de fitness à l'Hôtel de Ville, c'est un peu difficile à justifier au conseil municipal, surtout en période de restrictions budgétaires, vous pouvez toujours vous rabattre sur l'installation d'un baby-foot.

Un baby-foot ? C'est une blague ?

Non non ! C’est aussi un outil de management efficace ! Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que les entreprises qui chouchoutent leurs employés (tel Google) en ont dans leurs bureaux ! En y jouant, on oublie l’espace d’un instant où on est et on ne pense qu’au jeu et uniquement à celui-ci. Vous pourrez donc pendant quelques minutes vous échapper intellectuellement de votre cadre de travail et passer directement dans un environnement convivial et sympathique avec d’autres personnes. Cela permet de se libérer l’esprit sans avoir à sortir !

D'autant qu'à force de travailler devant un ordinateur, vos yeux fatiguent et votre concentration diminue. En faisant une partie, vous allez réveiller vos yeux et votre esprit. En effet la coordination mains/yeux est l’élément clef dans ce sport et cela vous permettra une fois la partie finie de pouvoir vous concentrer à nouveau sur votre écran et sur ce que vous avez à faire.

Par ailleurs, le baby-foot permet une meilleure cohésion d’équipe et créé des liens sociaux. En mettant un baby dans votre collectivité, vous remarquerez rapidement que les nouveaux seront intégrés plus rapidement. En effet au cours d’une partie, vous êtes amené à jouer avec une personne qui sera votre partenaire contre 2 autres personnes. Cela vous permettra de faire connaissance rapidement ! Et plus besoin de fumer : le lien social existera en dehors des pauses « clope ». Et même ceux qui fument diminueront leur temps passé à fumer et le nombre de cigarettes pour aller faire une partie avant de repartir travailler.

Bon, évidemment, l'arbitre devra veiller à ce que les matchs durent moins de 90 mn afin que tous les joueurs (et le baby) évitent l'expulsion... Mais c'est sans doute le moyen le plus économique afin de vous mettre dans la peau d'un champion du monde !

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir